Forum Flightgear France

Une communauté prend son envol

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

Futur nouvel inscrit, tu dois au préalable lire l'intégralité des 10 articles des règles, s'il te plaît. Tout nouveau compte qui ne respecte pas les règles sera supprimé par l'administration.

#1 26/10/2015 14:23:07

kimono vert
Membre
Inscription : 24/06/2013
Messages : 598

Pratiquer des opérations booléennes avec Blender 2.76…

Pour pratiquer des opérations booléennes pour modéliser un avion avec Blender 2.76…

Il faut, au préalable :

– 0/ Supprimer le cube d’origine (Touche X) ;
– 1/ Créer un maillage cylindrique fermé (Ngone), orienté selon l’axe y et le renommer « Fuselage » ;
– 2/ Créer un maillage cylindrique fermé, selon l’axe x et le renommer « Aile » ;
– 3/ Créer un maillage cylindrique fermé, selon l’axe x et le renommer « Stabilisateur » ;
– 4/ Créer un maillage cylindrique fermé, selon l’axe z et le renommer « Dérive ».


Figure 1

En vue de gérer une conception rapide et rigoureuse d’un modèle optimisé, utiliser l’aide du modificateur « Miroir » (symétrie relative au plan ZY). Pour cela, couper les maillages cylindriques « Aile » et « Stabilisateur » au milieu c'est à dire au plan ZY (combinaison de touches Ctrl + R en mode « Edit »). Supprimer leur partie droite (Sélection des vertices puis touche X) à gauche sur l'écran. Reconstituer leurs faces coplanaires avec le plan XY. Pour obtenir le résultat attendu avec le modificateur « Booléen », il est important de fermer les maillages (L'algorithme trouvera parfaitement les limites à ses calculs représentées par des volumes constitués de faces), d'obtenir des volumes dont les normales aux faces sont correctes (en mode « Edit » faire Mesh/Faces/Recalculer normales) et de purger les entités successivement créées des doublons (en mode « Edit » faire Mesh/Vertices/Enlever doublons).

Adapter chaque maillage aux tracés et photos inspirant le modèle. Il est important de conserver les maillages axiaux, c’est-à-dire centrés dans le plan ZY, complets pour maîtriser les opérations d’ajustement des sections circulaires par stretching (Touche S) !

Pour obtenir ceci :

Figure 2

Pour la réalisation, puis la découpe des logements, des surfaces de commande de vol « Aileron, « Volet », « Profondeur » et « Direction » dans la voilure et l’empennage, créer 4 maillages cubiques positionnés sur l' « Aile », le « Stabilisateur » et la « Dérive »et nommés respectivement « Aileron, « Volet », « Profondeur » et « Direction ».


Figure 3

Figure 3 bis

Déformer ces maillages cubiques aux profils voulus en vue de dessus :



Figure 4

Et en vue de côté :

Figure 4 bis

Supprimer la moitié droite (à gauche sur l’écran) des maillages « Fuselage » et « Dérive » relativement au plan vertical médian ZY (x = 0) :



Figure 5

Créer les faces médianes (coplanaires dans le plan ZY) et les deux faces d’extrémités de ces maillages.

Sélectionner les vertices des extrémités de la demi-« Dérive » :


Figure 6

Frapper la touche « F » :

Figure 6 bis

Répéter l’opération pour le demi-« Fuselage » :


Figure 6 ter



Figure 6 qua

Créer les faces des extrémités du demi-« Fuselage » en sélectionnant les vertices :


Figure 6 qui

Frapper la touche « F » :

Figure 6 sex

Chaque maillage est ainsi parfaitement fermé.

À ce niveau d’avancement, il y a lieu de dupliquer les 4 maillages parallélépipédiques précédemment créés et sélectionnés en groupe (Combinaison de touches Maj + D, validation par bouton gauche de la souris) : en effet, ils vont servir pour les opérations booléennes d'« Intersection » avec le « Fuselage » qui créerons les surfaces de commande de vol « Aileron, « Volet », « Profondeur » et « Direction » et disparaîtront à l’issue et pour les opérations booléennes de « Différence » avec le « Fuselage » qui créerons leurs logements dans la voilure et l’empennage.
Pour plus facilement les identifier il est souhaitable de leur définir un matériau c’est-à-dire ici une couleur.


Figure 7

Il y a lieu de remarquer que leur duplication crée et nomme leur double en « xxx001 » !
Pour faciliter leur gestion, il est conseillé, alors qu’ils viennent d’être créés, de les transférer sur un layer que nous appellerons pour la cause « Boite à outils ».


Figure 7 bis

I- La fonction booléenne « Union »

L’analyse, et surtout l’expérience, impose de considérer le « Fuselage » comme le « dénominateur » commun à 3 opérations successives d’Union avec les maillages « Aile », « Stabilisateur » et « Dérive » (peu importe dans quel ordre !). Il y a donc lieu d’être attentif à la saisie des opérandes : en effet, dans le cas contraire, il y aura création de 3 maillages résultant de chaque opération « Union » au lieu d’un seul successivement transformé.


Figure 8

Ainsi pour que « Fuselage » soit l’entité unique résultant des 3 opérations, procéder comme suit :

– Réaliser l’union du « Fuselage » et de la « Dérive » :

Sélectionner le maillage « Fuselage », puis dans la fenêtre des boutons et la barre des propriétés choisir l’icône à la clé bleue « Modificateurs », puis « Ajouter modificateur » puis « Booléen » puis « Union » puis choisir dans la liste des entités proposées « Dérive ».
Le maillage « Fuselage » uni au maillage « Dérive » forme un nouveau maillage unique « Fuselage ». L’icône à la clé bleue « Modificateurs » apparaît à droite du nom « Fuselage » dans l'outliner.


Figure 9

Après validation de l’opération par « Appliquer » son nom reste « Fuselage » et l’icône à la clé bleue « Modificateurs » disparaît.

Figure 9 bis

On distingue, sous le nouveau maillage « Fuselage » sélectionné, le maillage initial intact de la « Dérive » en noir.


Figure 9 ter

Sélectionner la « Dérive » initiale et la transférer dans un layer que nous appellerons pour la cause « Boite à copeaux »


Figure 9 qua

Le résultat de l’opération « Union » montre en mode « Solide » une dérive résultant de l’opération en matériau de couleur noire qui est celle, pour la présente illustration, du matériau qui était présélectionné. Ce choix peut être différent mais permet de bien identifier le processus de transformation booléenne.



Figure 9 qui

– Réaliser l’union du « Fuselage » et de l'« Aile » :

Il est nécessaire, pour ne pas nuire au résultat de l’opération, de bien différencier les maillages entre eux et pour cela il faut déplacer les faces coplanaires.

Donc les faces des extrémités doivent être recréées à distance du plan médian ZY et pour cela il convient en mode « Edit » de réaliser une boucle (Ctrl + R) :

Figure 10

Puis de supprimer la face d’extrémité initiale :


Figure 10 bis

Procéder à l’opération booléenne « Union » comme pour la première opération en choisissant dans la liste des entités proposées « Aile ».

En mode « Solide », l’image de l'« Aile »apparaît brouillée : le nouveau « Fuselage » et l'« Aile »initiale coexistent :


Figure 10 ter

En mode « Fil de fer », le nouveau maillage « Fuselage » après la seconde opération « Union » apparaît :



Figure 10 qua

Sous le nouveau maillage « Fuselage » sélectionné, le maillage initial intact de l'« Aile » apparaît en noir :

Figure 10 qui

Sélectionner l'« Aile » initiale et la transférer dans le layer « Boite à copeaux ».

Figure 10 sex

– Réaliser l’union du « Fuselage » et du « Stabilisateur » :

Procéder à nouveau au déplacement de la face d’extrémité coplanaire comme pour l’opération précédente et procéder à l’opération booléenne « Union »comme pour les deux opérations précédentes en choisissant dans la liste des entités proposées « Stabilisateur ».

En mode « Solide », l’image du « Stabilisateur » apparaît brouillée : le nouveau « Fuselage » et le « Stabilisateur » initial coexistent

Figure 11

Sous le nouveau maillage « Fuselage » sélectionné, le maillage initial intact du « Stabilisateur » apparaît en noir. Le sélectionner et le transférer dans le layer « Boite à copeaux ».

Les maillages initiaux de la « Dérive », du « Stabilisateur » et de l'« Aile » sont dans la « Boite à copeaux » :



Figure 12

Ils peuvent être supprimés (Touche X).

Les modes « Objet » et « Fil de fer » permettent d’identifier le « Fuselage »final :

Figure 13

Ici en mode « Solide » :



Figure 13 bis

Et le nouveau « Fuselage » dans le même matériau :

Figure 13 ter

II- La fonction booléenne « Intersection »

Procéder aux opérations d' »Intersection » de chaque maillage « Aileron », « Volet », « Profondeur » et « Direction » avec le « Fuselage » résultant des 3 opérations booléennes d'« Union » précédentes en respectant l’ordre des opérandes.
Sélectionner le maillage « Aileron », puis dans la fenêtre des boutons et la barre des propriétés choisir l’icône à la clé bleue « Modificateurs », puis « Ajouter modificateur » puis « Booléen » puis « Intersection » puis choisir dans la liste des entités proposées « Fuselage ».


Figure 14

À la validation par « Appliquer », le maillage opérande « Aileron » disparaît et il reste le maillage résultant « Aileron » nouvellement constitué, mais il est confondu avec le « Fuselage ».
Procéder de même pour « Volet » :

Figure 15

Puis pour « Profondeur » :


Figure 16

Et enfin pour « Direction » :


Figure 17

Sélectionner les maillages « Aileron », « Volet », « Profondeur » et « Direction » pour les changer de layer nommé pour la cause « Magasin » :



Figure 18

III- La fonction booléenne « Différence »

On constate l’intégrité du « Fuselage » :

Figure 19

Sélectionner les maillages outils « Aileron001 », « Volet001 », « Profondeur001 » et « Direction001 » dans le layer « Boite à outils » et les intégrer au layer du « Fuselage » :


Figure 20

Il s’agit maintenant, avec les opérations booléennes de « Différence », de créer les découpes dans le « Fuselage » où viendront se loger les surfaces de commande de vol « Aileron », « Volet », « Profondeur » et « Direction » obtenues précédemment. L’opération booléenne « Différence » se conçoit comme le travail d’outils successifs qui enlèvent de la matière dans le volume du « Fuselage » qui est nommé en référence.
Sélectionner le maillage « Fuselage », puis dans la fenêtre des boutons et la barre des propriétés choisir  l'icône à la clé bleue « Modificateurs », puis « Ajouter modificateur » puis « Booléen » puis « Différence » puis choisir le maillage outil « Aileron001 » dans la liste des entités proposées. Après validation par « Appliquer », le rendre invisible dans la fenêtre de l'outliner :


Figure 21

Procéder de même pour « Volet001 » :


Figure 22

Puis pour « Profondeur001 » :


Figure 23

Et enfin pour « Direction001 » :



Figure 24

Les maillages outils rendus visibles peuvent être transférés dans le layer « Boite à outils » ou supprimés (touche X).

Sélectionner les surfaces de commande de vol « Aileron », « Volet », « Profondeur » et « Direction » dans leur layer nommé pour la cause « Magasin » et les intégrer au layer du « Fuselage » :


Figure 25

Les surfaces de commande de vol « Aileron », « Volet » et « Profondeur », dont on voit les origines sur la figure, auront leur symétrique par rapport au plan ZY. Pour cela ramener leur origine au curseur préalablement réglé en x = 0. L’ensemble des entités est centré dans le plan ZY :

Figure 26

Avant les opérations de symétrie, il est nécessaire de nettoyer les entités, en particulier « Fuselage », de leurs faces inutiles situées dans le plan ZY :


Figure 27

Les sélectionner :


Figure 27 bis

Et les supprimer (Touche X) :

On peut apprécier maintenant le résultat des opérations booléennes « Union » qui ont contribué à ne constituer que la « peau » de l’avion : c’est l’optimisation graphique du modèle qui était recherchée !

Figure 27 ter

Appliquer le modificateur « Miroir » à « Fuselage » en cochant la case « Troncature » :


Figure 28

Procéder de même pour « Aileron », « Volet », « Profondeur » et « Direction » en cochant pour cette dernière la case « Troncature » :

Figure 29

Pour une identification ultérieure, procéder à la séparation (en mode « Edit »,touche P, par parties isolées) des entités symétriques :


Figure 30

Renommer les entités initiales en « droite » (qui se trouvaient au départ à la gauche de l’avion !) et les entités dernièrement créées en « xxx002 » en « gauche » :


Figure 31

Album des figures 1 à 13 ter :

http://www.casimages.com/a/rvfyl

Album des figures 14 à 31 :

http://www.casimages.com/a/sGlbn

PS : Pour les francophones et fiers de l'être, il faut éviter d'accentuer les noms et ne pas créer d'espace entre les mots d'un nom composé mais utiliser pour leur compréhension l'underscore "_" ! Les logiciels anglophones n'apprécient pas...Par exemple : écrire "Derive" au lieu de "Dérive" ou "Volet_droit" au lieu de "Volet droit"!

Dernière modification par kimono vert (3/11/2015 9:21:18)


Acer ASPIRE 7250 (AMD Radeon HD 6320) Windows 10
FG 2016.2.1 lanceur Qt !
https://www.youtube.com/watch?v=o65GSQPRhhw

Hors ligne

#2 26/10/2015 19:32:57

f-toro
Administrateur
Lieu : LFLA
Inscription : 16/12/2007
Messages : 2 202

Re : Pratiquer des opérations booléennes avec Blender 2.76…

Joli travail.

Je crois que pour compléter ton kimono vert on va devoir te décerner la ceinture noire ! big_smile


André. anciennement taureau89_9
Debian Testing Amd64. CM Sabertooth 990FX, FX8350, 32 Go Ram DDR3 1866 Mhz, GTX 750ti 2Go, DD 2To Sata 3, THRUSTMASTER T.Flight StickX, FG 2017.4.0 Git.

Hors ligne

#3 27/10/2015 11:58:33

dany93
Administrateur
Lieu : Région Parisienne
Inscription : 5/07/2009
Messages : 2 613

Re : Pratiquer des opérations booléennes avec Blender 2.76…

Quand on sait ce que représente la réalisation d'un tutoriel et qu'on voit ça, on dit  : Bravo ! big_smile


FG 2017.4.0, Linux Mint 18 (64b), Quad Q6600 (2.4 GHz), RAM 4Go DDR2, GEFORCE GTX 650 1GB, OSG 3.4.0
Boeing 787-8 (YASim, avec nickyivyca, aco)
DR400 JSBSim (PAF)
DC3 JSBSim (PAF)

Hors ligne

Pied de page des forums